Quelles charges déduire quand on investit avec une SCI à l’IS ?

    Vous allez déduire des charges en SCI à l’IS, ou vous amortirez. En même temps, vous baisserez votre base taxable pour avoir moins de frictions fiscales.

    Table des matières

    En investissement, peut-on déduire des charges en SCI à l’IS ?

    Le statut est assez proche de celui de Loueur meublé non professionnel ou professionnel.

    D’une manière générale vous pouvez déduire ou amortir des charges, selon le choix de votre expert comptable.

    Il est encouragé de prendre un expert comptable pour gérer votre SCI.

    Chacun son métier, c’est mieux de laisser faire quelqu’un qui va pouvoir faire les déclarations, être au courant des modifications de subtilité, … Vous aurez un retour sur investissement qui sera vraiment intéressant. En effet, une erreur sur la fiscalité peut coûter vraiment cher s’il y a redressement.

    Vous déduirez pratiquement toutes vos charges au niveau du bien.

    Travaux d’optimisation, entretien, rénovation au sens très large… Vous passerez également les charges qui vous permettent de gérer votre SCI. Cela pourrait être le coût d’une formation ou d’un séminaire sur l’immobilier. L’avantage de la SCI, c’est qu’il y a un grand nombre de choses que vous pouvez déduire. 

    Attention aux requalifications. Vous n’allez pas déduire l’achat d’un ordinateur pour votre SCI. A moins que vous arriviez à justifier une utilisation exclusivement dédiée à la SCI.

    Pour les choses connexes, il faut faire attention.

    Vous pouvez acheter un billet de train de temps en temps. Si vous habitez à Paris et que vous avez un investissement à 300 km. Il s’agit de frais réels. Par contre, si c’est pour un aller-retour quotidien alors que vous êtes commercial, ça ne serait pas cohérent. Tant que vous faites des choses cohérentes et logiques, vous pourrez passer ces charges supplémentaires.

    On parle des charges réelles. Elles sont directement liées à votre investissement immobilier. Vous passerez beaucoup plus de choses en charge que si vous achetiez, en foncier ou en SCI. Vous pourrez également les amortir sur plusieurs années. Et en même temps, vous allez baisser votre base taxable pour avoir moins de frictions fiscales, moins d’imposition. Mais n’oubliez pas qu’à un moment vous payerez obligatoirement une fiscalité.

    Lisez aussi: Comment se payer un salaire avec une SCI ?

    L’important est de réduire au maximum la base taxable pour payer le moins d’impôt possible.

    Pratiquement l’ensemble des charges va pouvoir être déduit. Bien évidemment il faut remettre des factures en norme à votre expert comptable. Il en aura besoin pour passer cela soit en charge soit en amortissement.

    Et vous, comment définissez les charges à déduire dans votre investissement ?

    Pour aller plus loin

    Réservez votre session stratégique avec un membre de notre équipe
    Offre limitée

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *