J’ai testé de louer en location courte durée !

    La location courte durée testée pour vous dans 2 appartements différents.

    Table des matières

    Premier pré-requis : tout déléguer.

    L’idée et de ne pas avoir à se soucier de la moindre chose. Par rapport cela, deux conciergeries différentes ont été sélectionnées. Au niveau du prix, au début il a fallu misé plutôt bas, pour être vu dans les moteurs de recherche.

    Test sur le premier appartement :

    Un local assez grand avec pas mal de chambres, ce qui attire pas mal de monde. Alors, les réservations sont vite arrivées. Par contre, au bout de deux semaines, le conseil syndical se plaignait que les locataires faisaient trop la fête dans la nuit. Chose qui n’est jamais arrivée en colocation, même avec des étudiants.

    Dans le deuxième appartement mis en location courte durée.

    Cette fois-ci, c’est le ménage qui a posé problème. Première location, le ménage n’a pas était fait comme il faut, malgré le fait d’avoir pris une conciergerie qui devait être correcte. Cheveux dans la douche et dans les draps, les clients ont demandé à se faire rembourser. D’ailleurs, on s’est même fait bloquer sur Airbnb. En somme, ça s’est très mal passé.

    Beaucoup de personnes disent sur internet que la location courte durée est la solution pour remplacer un salaire quelques mois. Ils disent que c’est la solution qui permet de gagner des centaines d’euros par jour. Ou encore que grâce à cela on peut être mieux payé qu’un ingénieur.

    Le test a été fait sur deux appartements, en délégant à des professionnels (même si cela baisse le rendement). Alors, ce qui a été ressenti,  c’est que la gestion de la location courte durée était éprouvante. Nous avons rencontré des galères que l’on n’avait jamais eues en colocation.

    Même avec un mois complet, la location courte durée n’atteint pas la rentabilité d’une colocation.

    Cela même après avoir retiré les frais de conciergerie. C’est impossible qu’’une location courte durée puisse battre la colocation. Et cela par rapport au temps passé à la gestion, à délégation de l’entretien, grâce à la méthode de colocation optimisée, … La conciergerie demandait à faire un contrat de sous-location professionnelle. En prenant compte du rendement gagné en colocation elle se rendait compte que ce ne serait pas rentable pour elle.

    Le gros avantage dans la location courte durée c’est qu’en lançant votre annonce sur un site, trois jours plus tard vous commencez déjà à percevoir un revenu. Pour boucher les trous ça fait gagner un peu d’argent.

    Dans l’immobilier il faut un minimum de temps et de travail.

    Il faut savoir se remettre en question, travailler sur soi, changer certaines habitudes, … Si vous n’êtes pas prêt ça ne sert à rien, vous resterez à l’étape de regarder des vidéos sur internet.

    Toujours avoir les doigts de pied en éventail, ce n’est pas possible. Peut-être que vous ne travaillerez pas pendant que les autres sont au boulot. Mais inversement, vous aurez peut-être beaucoup à faire pendant que d’autres seraient entrain de se prélasser. Il faut être prêt à être sur une vie décalée. Par des moments, c’est votre corps qui vous donnera le rythme et non les horaires prédéfinies par les bureaux.

    Alors il est intéressant de vous demandez : c’est quoi votre niveau d’amusement dans le travail ?

    La location courte durée c’est comme une prestation d’hôtellerie. Quand les clients arrivent, il faut que ça soit clean comme à l’hôtel. Vous mettriez alors peut-être une gestion comme dans un hôtel. Il faudra alors connaître les bases du travail de l’hôtellerie.

    Les stratégies favorites pour la haute rentabilité

    La colocation d’optimisée.

    Il n’y a pas mieux que ça pour gagner de l’argent tout en gérant sa rentabilité et son niveau de risque associé. Même après une période très difficile comme le Coronavirus, beaucoup de colocations ont gardé un chiffre d’affaire relativement stable par rapport à la location courte durée.

    Cet article pourrait vous intéresser : Peut-on louer en colocation à des allocataires de la CAF ?

    L’immeuble de rapport.

    C’est une stratégie à part entière. Elle ne vient en concurrence avec aucune autre parce qu’elle est pertinente dans tous les cas. On peut y mélanger la division immobilière avec de la colocation, avec de la location courte durée. C’est juste une stratégie à faire avec les autres.

    Et vous? Aviez-vous déjà testé la location courte durée ?

    Pour aller plus loin

    Réservez votre session stratégique avec un membre de notre équipe
    Offre limitée

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *