LA DEFISCALISATION DANS TOUS SES ETATS

Tout investisseur immobilier se pose au moins une fois dans sa vie d’investisseur la question suivante :

“Comment défiscaliser mes investissements immobiliers ?”

Réduire le montant de ses impôts peut se faire à travers vos investissements immobiliers en location ou votre résidence principale. Le tout est de bien connaître les termes et process à suivre afin de pouvoir en bénéficier.

Défiscaliser

Défiscaliser via ses investissements locatifs

Il faut dire que la France offre diverses lois permettant de diminuer ses impôts. Le principe est toujours le même. Il faut d’abord investir afin de pouvoir déduire des frais de ses revenus imposables. Ensuite, pour bénéficier des niches fiscales offertes par l’Etat, il convient de définir la stratégie que vous souhaitez suivre.

La défiscalisation via la loi Pinel

Pinel

Si vous souhaitez être éligible à la défiscalisation via la loi Pinel, il vous faudra investir dans un logement répondant à un certain nombre de règles. Le logement doit en effet être neuf dans un immeuble collectif. Attention également à vérifier l’éligibilité de la ville dans laquelle vous allez acquérir ce bien. En effet, toutes les villes ne sont pas concernées par cette loi. Pour les connaître, il vous suffit de vous rendre sur le site du gouvernement.

Une fois votre bien acquis, vous le mettrez en location en prenant garde de respecter deux critères. Le premier consiste à ne pas dépasser le plafond du loyer accordé en fonction de la surface et de la zone du logement. Pour le second critère, on se réfère à la durée minimum pendant laquelle vous êtes obligé de laisser ce bien en location. 

Ainsi, une fois ces règles respectées, vous pourrez déduire jusqu’à 6000 € de vos impôts chaque année pendant 6 ans. Ce délais peut aller jusqu’à 9 ans sous certaines conditions.

La défiscalisation via le LMP ou LMNP

LMNP LMP

La réduction d’impôt via vos investissements immobiliers peut également se faire dans des achats dans l’ancien. Pour défiscaliser les loyers que vous percevez, il vous faudra louer vos logements en meublé. Un bail en LMP (Location Meublée Professionnelle) ou en LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) dépendra de vos revenus. Sachez que la défiscalisation est plus importante sur un LMP mais si vos salaires sont inférieurs à vos rentes immobilières, vous passerez automatiquement en LMP.

Le dispositif de cette loi permet d’amortir comptablement le prix de votre bien immobilier. Afin de respecter les règles d’un bail en LMP ou LMNP, n’hésitez pas à vous référer à la liste des éléments qui doivent obligatoirement être fournis dans ces appartements. Nos conseils sur ce type d’investissements à voir ici.

La défiscalisation en faisant des travaux

Travaux pour défiscaliser

Les travaux dans vos logements restent un formidable biais pour les déduire de vos impôts. Cette règle a été programmée dans le but de convaincre et d’accompagner les propriétaires dans la conservation et la rénovation de leurs logements.

Pour bénéficier de cette déduction, vous n’avez qu’à réaliser des travaux qui engendrent des factures déclarées. Un grand nombre de travaux sont éligibles à cette règle. Vous pouvez aussi bien refaire une cuisine que rénover totalement un appartement à travers un nouveau sol ou la peinture de l’ensemble des murs.

Défiscaliser via son logement principal

Et oui, vous avez également la possibilité de déduire de vos impôts certains travaux réalisés au sein de votre logement principal. En général, ces travaux accompagnent les transitions écologiques et énergétiques.

La défiscalisation en réalisant des travaux d’énergie

économie d'énergie fenêtre

Les dépenses énergétiques des foyers en France reviennent souvent dans les discussions des écologistes. Et les pertes d’énergie sont souvent nombreuses en raison d’isolation mal faites. Le gouvernement a ainsi mis en place MaPrimeRenov afin de pousser les propriétaires à changer leurs fenêtres, leurs portes d’entrée ou encore à mieux isoler leur toiture.

Lorsque vous effectuez des travaux dans le but de limiter vos consommations d’énergie liées au chauffage ou à la climatisation, les factures dépensées pourront être déduites de vos impôts.