5 astuces pour gérer des loyers impayés

    Il existe des astuces pour gérer des loyers impayés. Nous allons voir dans cet article 5 conseils à suivre, si cette situation vous arrivait.

    Table des matières

    Comment gérer des loyers impayés, s’en prémunir et se rassurer pour investir sereinement ?

     

    L’idéal serait de ne pas avoir d’impayé. Mais si vous en avez déjà, comment faire pour se protéger le plus rapidement possible ? Comment peut-on gérer des loyers impayés ?

    Lisez aussi cet article sur comment gérer les futurs colocataires ?

    Nous allons aborder 5 tips qui pourront vous aider :

    Le meilleur outil pour gérer des loyers impayés: le contrat !

    Un bon bail est la base des actions à entamer pour se prémunir contre les impayés. Si vous êtes à la genèse, pensez  à avoir un bon bail commercial ou d’habitation. Pensez à prendre les éléments basiques: la garantie loyer impayé par exemple.

    Vous aurez peut-être une baisse de votre rendement, mais ça vaut le coup. Et puis, c’est une assurance qui prendra en charge une partie de vos frais de justice.

    Il existe la garantie VISALE qui est comme une assurance loyers impayés subventionné pas l’état.

    En gros, c’est une assurance loyers impayés d’État. Il existe de plus en plus de cas où le locataire peut y avoir droit si il doit gérer des loyers impayés.

    Ne dormez pas !

    Il y a beaucoup trop  de clients endormis, ce sont des investisseurs rompus en affaire. Quand vous recevez des signaux que vous ne savez pas interpréter, demandez conseil ! Mais ne dormez pas. Un impayé ça arrive. Mais quand ils commencent à s’accumuler, ce n’est pas un bon indicateur. Quand les délais s’étendent et que le montant de l’impayé augmente, il faut réagir rapidement.

    Écrivez !

    Si  vous savez vous y prendre et que vous êtes sûr de vous, alors faites-le. Mais écrivez dans les formes que vous connaissez. Si non, demandez conseil à votre avocat. En effet  il faudra au minimum, mettre en demeure sous des formes assez précises. Alors en l’occurrence, ce sera en recommandé AR.  Mais ensuite, il faudra faire des choses un peu plus ésotériques, pour lesquelles il faut d’autres auxiliaires de justice de façon très formelle pour  « déclencher des délais fondamentaux ».

     Ayez un chef d’orchestre : Une stratégie, comme aux échecs.

    Il faut une stratégie sinon, nous risquerions de passer notre temps à accumuler des tactiques qui ne mènent à rien.

    En résumé,

     N°1 : Anticipez avec un bon bail!

     N°2 : Prenez des garanties d’usage !

    N°3 : Wake up ! Ne dormez pas ! Soyez vigilant ! Soyez vif !

    N°4 : Mettez des écrits qui correspondent à ce qui est demandé

    N°5 : Ayez un chef d’orchestre ! Ou soyez votre propre stratège.

     

    LE BONUS : pour une meilleure gestion des impayés

    Essayez de discuter ! Renouer le contact et s’arranger à l’amiable si c’est possible. Ça sera toujours moins coûteux qu’une vraie stratégie globale  qui sera longue et qui demandera des frais et des coûts indirects. D’ailleurs, il est parfois mieux de lâcher quelques billets au locataire pour qu’il s’en aille et être tranquille.

    Un locataire qui ne paye pas, a sûrement ses raisons. Il n’est pas méchant et ne vous fera pas de mal. Alors, n’hésitez pas à en discuter avec lui, vous trouverez des solutions, peut-être pour une restitution des clés amiable.

     

    Avez-vous déjà fait face à ce genre de situation? Comment l’avez-vous gérée?

    Pour aller plus loin

    Réservez votre session stratégique avec un membre de notre équipe
    Offre limitéé

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *