Comparez les banques pour trouver celle qui vous correspond le mieux

Dans le monde impitoyable des établissements bancaires, on peut parfois se sentir perdu à la recherche de celui qui acceptera de nous signer un financement. On ne vous le répètera jamais assez : trouver une banque est comparable à la démarche de trouver chaussure à son pieds. Mais pour parfaire votre recherche, nous vous proposons de vous poser les bonnes questions en amont. A travers une présentation des différents types de banques, réfléchissez à vos critères de sélection pour ensuite engager la démarche de comparaison.

Comparez les banques

Les différents types de banques

Lorsque vous avez besoin d’un financement pour aboutir à votre projet immobilier, vous vous retrouvez face à 3 types de banques : les banques traditionnelles nationales, les banques régionales et les banques en ligne. Elles possèdent toutes des points communs et des différences avec chacune leurs avantages et leurs inconvénients. Le tout est de savoir quels avantages vous seront le plus bénéfique et quels inconvénients seront un « no go » pour ne pas les sélectionner.

Banques traditionnelles nationales

Les banques traditionnelles nationales sont dites de réseau. Elles sont présentent sur l’ensemble du territoire national à travers leurs multiples agences. 

On en compte près de 160 sur l’hexagone. Parmi les principales banques nationales en France, on retrouve :

Société Générale (Fondée en
1864 – environ 2000 agences)

BNP Paribas (Fondée en 1822 –
environ 2000 agences)

La Banque Postale (Fondée en
2006 – environ 17000 agences et bureaux de poste)

HSBC (Fondée en 1865 – 253
agences)

LCL (Fondée en 1860 – environ
1900 agences)

– D’autres banques nationales complètent également ce réseau : Alliance Banque, Axa Banque, Banque
Accord, Banque Casino, Bred, Milleis Banque, PSA Banque, etc…

Les avantages

Une banque traditionnelle nationale vous apporte un conseil en direct via une personne physique qui sera là pour vous conseiller. Une présence plus simple pour lier un lien de confiance. En général, le nombre d’agences étant assez important, vous n’avez pas de difficulté à transférer vos comptes d’une ville à une autre en cas de déménagement. Enfin, la majorité de ce type de banque possède un historique plutôt rassurant permettant de se projeter sur le long terme.

Les inconvénients

Leur image paraît souvent poussiéreuse engendrant une certaine lourdeur administrative. En effet, les protocoles bancaires des banques traditionnelles nationales n’ont que très peu évolué depuis leurs créations. Enfin un des principaux inconvénients des banques traditionnelles reste le coût des prestations souvent plus élevé que dans d’autres banques : prix des cartes bancaires, des virements à l’étranger, etc…

Banques régionales / mutualistes

Les banques régionales font également parti des banques de réseau avec la particularité d’être associées à la famille des banques mutualistes. Ce type de banque revendique le fait d’appartenir à ses clients, d’où le terme « mutualiste ». Lorsque vous décidez de devenir client d’une banque régionale mutualiste, vous entrez automatiquement dans le capital de la banque et devenez ainsi sociétaire.

Parmi les banques régionales mutualistes les plus connues, nous retrouvons :

– Banque Populaire (Fondée en 1878 – Fusion avec la Caisse d’Epargne en 2009 pour devenir BPCE – 11 caisses régionales)

– Caisse d’Epargne (Fondée en 1818 – 15 caisses régionales)

– Crédit Agricole (Fondée en 1894 – 39 caisses régionales)

– Crédit Mutuel (Fondée en 1882 – 11 caisses régionales)

Les avantages

Son mode de gouvernance reste son avantage principal. La banque appartient à ses clients et non à des actionnaires. Elle répond ainsi au plus près aux attentes de ses clients et minimalise les risques en choisissant ses projets. Elles sont souvent marquées par le respect des valeurs humaines, environnementales et sociales. Le nombre de caisses régionales étant souvent importantes, elles offrent une visibilité suffisamment grande pour que vous puissiez les trouver facilement. Enfin, elles sont souvent plébiscitées par les fonctionnaires et les PME de part son histoire de création. A l’époque, les banques mutualistes ont vu le jour pour combler les « oubliés » du système bancaire.

Les inconvénients

De même que les banques traditionnelles, les banques mutualistes imposent des tarifs souvent élevés dans leurs services avec peu de flexibilité de négociation. Enfin, les horaires de ces types d’établissements bancaires ne sont pas très étendus et peuvent être contraignant pour une personne qui travaille sur des horaires classiques. Vous avez en effet une latitude plus faible pour rencontrer un conseiller.

Banques en ligne

Le début des années 2000 a vu fleurir des banques en ligne. Comme son nom l’indique, l’ensemble des prestations se déroule à distance. A aucun moment, vous ne serez en contact physique avec un conseiller puisqu’il n’existe pas d’agence. Au début, elles ne proposaient que des services bancaires classiques mais au bout de quelques années, elles ont commencé à ajouter à leurs services les prêts immobiliers.

Parmi les banques en ligne les plus plébiscitées par les Français, on retrouve :

– Boursorama Banque (Fondée en 1995)

– ING (Fondée en 2000)

– Monabanq (Fondée en 2006)

– BForBank (Fondée en 2009)

– Fortunéo (Fondée en 2009)

– Hello Bank (Fondée en 2013)

– Orange Bank (Fondée en 2017)

Les avantages

La possibilité de réaliser l’ensemble des services à distance engendre une importante économie pour ces établissements bancaires en ligne. L’absence d’agence en présentiel permet ainsi de proposer des services à des coûts extrêmement compétitifs versus les banques traditionnelles de réseau. La plupart propose des services gratuits comme des cartes bancaires offertes.

La technologie via l’utilisation d’outils en ligne permet de mettre en place un ensemble de services à la fois modernes et simples d’utilisation.

Les inconvénients

Les banques en ligne possèdent de nombreux avantages mais quelques inconvénients peuvent être rédhibitoires pour certains. La perte du contact humain est un élément qu’une partie des clients ne souhaite pas mettre de côté. En n’ayant pas d’agence physique, il est plus difficile de déposer de l’argent liquide sur votre compte et le dépôt de chèque n’est pas non plus simple le dépôt de chèque n’est pas non plus simple. Bien que les pièces et les billets tendent à moins circuler dans les banques au fil des années, il reste certains clients avec un besoin réel de devoir déposer de l’argent liquide sur leurs comptes. Enfin, la possibilité de devenir client d’une banque en ligne reste restrictif : revenu minimum imposé par exemple.

Les critères de sélection

Maintenant que vous avez accès au panorama des différents types de banque en France, il est temps de penser aux différents critères qui vous guideront vers une sélection de banques qui vous correspond.

Situation géographique

En fonction de votre lieu de vie ou de votre projet, la situation géographique pourra avoir toute son importance. Si vous optez pour une banque traditionnelle mais que le groupe choisi ne possède pas d’agence proche, cela peut être problématique. Surtout si vous faites partie de ceux et celles qui apportent de l’importance à des échanges en présentiel au sein d’une agence.

Votre profil

Que vous soyez fonctionnaire, intermittent du spectacle ou cadre en CDI, votre profil n’intéressera pas les mêmes banques. Un fonctionnaire aura plus de facilité à se faire financer un projet par une banque mutualiste alors qu’un cadre en CDI avec un revenu de 3000 € net par mois n’aura pas de mal à se faire prêter de l’argent dans une banque de réseau traditionnelle nationale.

Vos besoins

Au-delà du prêt bancaire, pensez aux services dont vous aurez besoin. Une banque qui vous prête de l’argent vous demande souvent de migrer vos comptes dans son établissement. Si vous êtes commerçant ou restaurateur et que vous avez souvent besoin de déposer de l’argent liquide ou des chèques, les banques en ligne ne sont peut-être pas idéales.

La qualité du service et vos projets

Les services proposées ne sont pas tous les mêmes en fonction des banques. Renseignez vous au préalable sur les différents projets réalisables dans l’ensemble des banques sélectionnées.

Comment comparer les banques sélectionnées ?

Connaissez vous l’adage : « Le temps c’est de l’argent » ?

Appliquez ce dicton à votre choix d’établissement bancaire lorsque vous vous engagerez dans un prêt immobilier ou autre. Vous aurez besoin d’économiser du temps et de l’argent. Ces deux éléments étant perçus différemment d’une personne à l’autre, penchez vous sur la question.

Une économie de temps

En prenant le temps d’analyser les différentes banques via cet article, vous gagnez déjà un temps précieux. Inutile de pousser les portes des banques traditionnelles si votre dossier semble trop bancale. Il en est de même pour les banques en ligne. Ne perdez pas de temps à constituer des dossiers numériques si vous êtes un fervent adepte des contacts humains et que vous serez frustré si jamais vous ne rencontrez pas un conseiller bancaire physiquement.

Après la lecture de cet article, dressez la liste des banques qui vous correspondent le mieux.

Une économie d'argent

Une fois votre liste réalisée, pensez aux banques qui vous feront le plus économiser d’argent tout en restant dans vos critères de sélection. Les banques en ligne sont moins chères dans leurs prestations de services certes, mais si les services proposés ne vous satisfont pas assez, vous irez voir ailleurs par la suite. Un changement de banque pour non-satisfaction et un rachat de crédit par une autre banque pourra vous coûter cher.

Posez bien le POUR et le CONTRE en reprenant tous les critères énumérés dans cet article.